Comment organiser la reprise du travail après un AT ou une MP ?

L’arrêt de travail de votre salarié à la suite d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle arrive à son terme ? Si oui, vous devez, dans certains cas, organiser une visite de reprise.

Un accident du travail est un événement ou une série d’évènements survenus à des dates certaines par le fait ou à l’occasion du travail, qu’elle qu’en soit la cause, à toute personne salariée ou travaillant à quelque titre ou en quelque lieu que ce soit pour un ou plusieurs employeurs ou chefs d’entreprise, et dont il est résulté une lésion.

Une maladie professionnelle est une maladie qui trouve sa cause dans l’exposition à un risque physique, chimique, psychique ou biologique qui existe lors de l’exercice habituel de son travail. Toute maladie figurant dans les tableaux des maladies professionnelles et contractée dans les conditions mentionnées dans ces tableaux est présumée d’origine professionnelle.

Pour gérer au mieux la reprise du travail après un accident du travail ou une maladie professionnelle, plusieurs questions se posent :

  • Devez-vous organiser la reprise de votre salarié ?
  • Si oui, quand doit-elle être organisée ?
  • Selon quelles modalités ?
  • Comment éviter la rechute d’un salarié qui vient de reprendre son activité ?

Ne doutez plus des documents que vous remettez

  • Un système interactif de questions/réponses pour vous guider
  • 100% adapté à la situation du salarié
  • Garanti à jour de la réglementation
  • Au format Word modifiable facilement
 Tester cette procédure

Nos explications détaillées pour chaque étape

  • 1

    Étape 1 Organiser la visite de reprise

    Une visite de reprise est obligatoirement organisée après une absence pour maladie professionnelle ou bien une absence d’au moins 30 jours pour cause d’accident du travail.
  • 2

    Étape 2 Prendre en compte les recommandations de la médecine du travail

    Le médecin du travail lors de la visite de reprise va examiner le salarié afin de déterminer si ce dernier est apte ou non à reprendre son travail. Il peut préconiser des mesures d’aménagement de poste que vous devrez respecter. Si le reclassement du salarié s’avère impossible, le contrat de travail pourra être rompu.
  • 3

    Étape 3 Assurer la sécurité du salarié et éviter la rechute

    Vous êtes tenu de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs de votre établissement. C’est à dire qu’il vous revient de vous assurer du bon succès de la réadaptation du salarié à son poste de travail, mais aussi qu’il ne risque pas une rechute.

Simplifiez-vous la vie

  • Des procédures en droit du travail
  • 15 jours d'essai gratuit pour profiter pleinement de Lumio
  • Un système interactif de
    questions/réponses
  • Des documents légaux 100% personnalisés
  • L'expertise juridique des Editions Tissot
  • La garantie d'être à jour de la réglementation
Absences, congés, accidents et maladies

23 procédures sont disponibles pour répondre à toutes les problématiques RH

Voir toutes les procédures
Essayez Lumio,
vous allez l'adorer  Tester cette procédure