Prévenir les risques liés aux postures pénibles

Les postures pénibles qui impliquent des positions extrêmes des articulations ou des positions prolongées peuvent entraîner, outre la fatigue et l’inconfort, l’apparition de troubles musculosquelettiques (TMS) ou de lésions plus graves.

Vous devez donc évaluer précisément pour chaque salarié concerné l’exposition à ce risque afin de l’intégrer dans votre démarche de prévention.

Plusieurs questions se posent concernant les postures pénibles :

  • Quels sont les risques associés aux postures pénibles ?
  • Quels sont les facteurs aggravants ?
  • Existe-t-il une réglementation spécifique ?
  • Sur quoi est-il possible d’agir pour compenser les postures contraignantes ?

Commencez la procédure prévenir les risques liés aux postures pénibles dès aujourd'hui

 Tester cette procédure

Nos explications détaillées pour chaque étape

  • 1

    Étape 1 Connaître les données générales relatives aux postures pénibles

    Le Code du travail définit la posture pénible comme celle qui implique des positions forcées des articulations. Sont visées notamment celles qui comportent des angles extrêmes des articulations : par exemple, le bras au-dessus de la ligne des épaules est une posture extrême pour l’épaule. Cependant, au-delà de ces postures extrêmes, le maintien de positions articulaires pendant une période prolongée peut également s’avérer pénible lorsqu’il existe des contraintes physiques locales (posture des bras sans appui, maintien prolongé d’une posture accroupie, dos penché en avant, etc.) et globales (station statique prolongée, position debout, bras tendus pendant longtemps).
  • 2

    Étape 2 Mesurer l’exposition des salariés aux postures pénibles

    La détection de l’exposition des salariés à des postures pénibles ou contraignantes implique d’identifier les gestes accomplis quotidiennement et leur fréquence, puis de mesurer les cadences et fréquences d’exposition.
  • 3

    Étape 3 Mettre en place des mesures correctives

    Les postures pénibles (extrêmes ou prolongées) sont aujourd’hui identifiées comme étant à l’origine de nombreuses maladies professionnelles, notamment définies dans les tableaux 57 (régime général) et 39 (régime agricole). Dans certaines branches, ces maladies représentent plus de 90 % des maladies professionnelles (BTP, etc.). Il est donc indispensable de mettre en place des mesures pour diminuer les temps d’exposition et les risques.

Simplifiez-vous la vie

  • Des procédures en droit du travail
  • 15 jours d'essai gratuit pour profiter pleinement de Lumio
  • Un système interactif de
    questions/réponses
  • Des documents légaux 100% personnalisés
  • L'expertise juridique des Editions Tissot
  • La garantie d'être à jour de la réglementation
Santé sécurité au travail

54 procédures sont disponibles pour répondre à toutes les problématiques RH

Voir toutes les procédures
Essayez Lumio,
vous allez l'adorer  Tester cette procédure