Prévenir le risque chimique

L’utilisation de produits chimiques ne concerne pas uniquement les entreprises du secteur de la chimie. Dès lors que les salariés sont amenés à utiliser des peintures, vernis, solvants, poussières, gaz, et même si ce produit ne vous paraît pas dangereux, l’exposition aux agents chimiques dangereux est caractérisée.

Les substances chimiques ou leurs mélanges sous forme de gaz, de liquide, de solide, peuvent provoquer des effets plus ou moins graves sur la santé soit en cas de contact, unique ou répété, avec la peau, soit par inhalation ou par ingestion. Ces effets peuvent être :

  • aigus, comme des irritations, brûlures, troubles de la conscience, voire décès ;
  • chroniques sur de nombreux organes (foie, reins, sang, poumons, système nerveux), allergies (eczéma, asthme, sinusites), pneumoconioses, cancers, etc. Certaines affections peuvent se manifester des années après l’arrêt de l’exposition.

L’utilisation de produits chimiques est aujourd’hui extrêmement réglementée (obligation d’étiquetage notamment) et le risque chimique doit, comme tous les autres risques auxquels sont exposés les salariés, être évalué et cette évaluation formalisée dans le document unique d’évaluation des risques professionnels.

Pour caractériser le risque chimique, plusieurs étapes sont nécessaires afin d’aboutir à une protection et une prévention optimales. Nous allons voir ces étapes en détail et vous allez être amené à vous poser certaines questions essentielles :

  • Quels sont les produits chimiques utilisés ?
  • Quelle est leur dangerosité ?
  • Quelle est la réglementation applicable ?
  • Comment doit-on les stocker ?
  • Quelles sont les règles de sécurité à respecter en fonction de leur dangerosité et des modalités d’utilisation ?
  • Quelles sont les protections à porter ?
  • Comment doit-on les évacuer ?

Commencez la procédure prévenir le risque chimique dès aujourd'hui

 Tester cette procédure

Nos explications détaillées pour chaque étape

  • 1

    Étape 1 Identifier les produits chimiques

    Selon la réglementation, l’employeur se doit de maîtriser le risque chimique dans son entreprise, c’est-à-dire qu’il doit tout mettre en œuvre pour prévenir les expositions des salariés à ces produits. Cette obligation s’entend pour tous les usages de produits chimiques, toutes quantités et quelle que soit l’activité de l’entreprise. Ces mesures de prévention doivent être d’autant plus rigoureuses qu’il s’agit de produits CMR. La première information importante est donc de bien faire la distinction entre les agents chimiques dangereux et les CMR, c’est-à-dire les agents chimiques dangereux classés cancérogènes, mutagènes ou reprotoxiques. Il existe deux sources d’informations principales pour les produits chimiques : la fiche de données de sécurité (FDS) et l’étiquette sur l’emballage.
  • 2

    Étape 2 Caractériser les dangers

    Dès lors que votre liste des produits et substances chimiques est constituée, vous devez étudier la **dangerosité de ces produits**. Pour cela, vous avez à votre disposition en entreprise des documents importants que vous pouvez exploiter : - étiquettes des produits ; - fiches de données de sécurité ; - fiche d’entreprise établie par le médecin du travail ; - éventuels rapports d’incidents le cas échéant ; - comptes rendus du CSE ; - etc.
  • 3

    Étape 3 Vérifier le respect des seuils d’exposition professionnelle

    Caractériser un danger c’est donc identifier les caractéristiques physico-chimiques et toxicologiques du produit (grâce aux FDS) et savoir avec précision à quoi nous avons affaire. Pour caractériser ensuite le danger de manière complète, vous devez vérifier si certains produits utilisés sont soumis à des mesures de VLEP (valeurs limites d’exposition professionnelle).
  • 4

    Étape 4 Réaliser l’étude de substitution

    Dès lors que vous aurez caractérisé précisément le danger, il vous sera possible d’évaluer la possibilité de procéder à une substitution, c’est-à-dire d’utiliser des produits moins nocifs. Notez que cette étape peut être réalisée avant la caractérisation du danger, si toutefois vous avez suffisamment de données techniques sur vos processus de fabrication.
  • 5

    Étape 5 Évaluer les risques

    Dès lors que vous connaissez précisément les types de produits utilisés (ou induits par l’activité de l’entreprise) et leurs caractéristiques de dangers, vous allez pouvoir évaluer les risques pour vos salariés. Il y a risque à partir du moment où il y a exposition au danger, c’est-à-dire contact potentiel avec le produit. Évaluer un risque c’est donc répondre aux questions suivantes : - Qui est exposé ? Combien de temps et à quelle périodicité ? - Quels sont les unités de travail concernées ? - Quelles sont les voies d’exposition : inhalation, ingestion ou par contact cutané ? - Y-a-t-il des sensibilités ou des contre-indications particulières au sein des salariés concernés ?
  • 6

    Étape 6 Hiérarchiser les risques et établir un plan d’actions

    Vous avez identifié la liste des risques sur chacune des unités de travail de l’entreprise. Vous allez donc pouvoir à présent hiérarchiser ces risques au regard de critères que vous aurez définis au préalable.

Simplifiez-vous la vie

  • Des procédures en droit du travail
  • 15 jours d'essai gratuit pour profiter pleinement de Lumio
  • Un système interactif de
    questions/réponses
  • Des documents légaux 100% personnalisés
  • L'expertise juridique des Editions Tissot
  • La garantie d'être à jour de la réglementation
Santé sécurité au travail

54 procédures sont disponibles pour répondre à toutes les problématiques RH

Voir toutes les procédures
Essayez Lumio,
vous allez l'adorer  Tester cette procédure