Comment négocier un accord de rupture conventionnelle collective ?

La rupture conventionnelle collective est un mode de rupture du contrat de travail créé par les ordonnances du 22 septembre 2017. Elle permet d’organiser des départs volontaires dans le cadre d’un accord collectif, en dehors de tout contexte économique. Elle repose sur la combinaison d’un accord collectif et d’un accord individuel. La mise en oeuvre de l’accord collectif de RCC requiert le consentement des salariés et de l’employeur : il s’agit de ruptures d’un commun accord. Sa mise en place nécessite la conclusion d’un accord collectif, l’homologation par la DIRECCTE et des candidatures au départ volontaire. Plusieurs questions se posent alors :

  • Comment préparer et conclure un accord de rupture conventionnelle collective ?
  • Quel doit être son contenu ?
  • Que se passe-t-il en cas de validation ou de refus de l’administration ?
  • Quels droits bénéficient le salarié qui voit son contrat de travail rompu ?

Ne doutez plus des documents que vous remettez

  • Un système interactif de questions/réponses pour vous guider
  • 100% adapté à la situation du salarié
  • Garanti à jour de la réglementation
  • Au format Word modifiable facilement
 Tester cette procédure

Nos explications détaillées pour chaque étape

  • 1

    Étape 1 Préparer le projet de rupture conventionnelle collective

    La rupture conventionnelle collective passe par la négociation et la conclusion d’un accord collectif, qui détermine son contenu. (n)L’accord de RCC peut être conclu dans un contexte de difficultés économiques, excepté si la fermeture du site est certaine.(/n)
  • 2

    Étape 2 Informer l’Administration de l’ouverture des négociations

    Dès l’ouverture des négociations, vous devez en informer par voie dématérialisée la direction régional des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE).
  • 3

    Étape 3 Négocier et conclure un accord collectif

    La rupture conventionnelle collective passe par la négociation et la conclusion d’un accord collectif. Cet accord répond à des conditions particulières, tant au niveau de son contenu qu’au niveau du processus de négociation, et doit faire l’objet d’une validation par l’Administration.
  • 4

    Étape 4 Déposer l’accord collectif

    Dès sa signature, l’accord de rupture conventionnelle collective devra être transmis à la DIRECCTE compétente.
  • 5

    Étape 5 Recueillir et accepter les candidatures des salariés

    La rupture conventionnelle collective étant basée sur le volontariat des salariés, elle ne peut pas leur être imposée. Suite à la validation de l’accord par la DIRECCTE, un appel à candidatures devra donc être établi. Pour pouvoir être candidat, le salarié devra remplir les conditions fixées par l'accord. (!)Les candidatures doivent être libres et éclairées. Autrement dit, le consentement de votre salarié ne doit pas être vicié.(/!)
  • 6

    Étape 6 Notifier la rupture et connaître les droits des salariés

    Vous pouvez dès à présent formaliser la rupture par une convention individuelle écrite. Cette convention comprendra les modalités de fin de contrat et les obligations à respecter par le salarié.

Simplifiez-vous la vie

  • Des procédures en droit du travail
  • 15 jours d'essai gratuit pour profiter pleinement de Lumio
  • Un système interactif de
    questions/réponses
  • Des documents légaux 100% personnalisés
  • L'expertise juridique des Editions Tissot
  • La garantie d'être à jour de la réglementation
Accords et résolution des conflits collectifs

12 procédures sont disponibles pour répondre à toutes les problématiques RH

Voir toutes les procédures
Essayez Lumio,
vous allez l'adorer  Tester cette procédure